LES TYPES DE PUITS

Expliqué en 5 minutes !

QU'EST-CE QU'UN PUITS ARTÉSIEN ?

puits artésien

On utilise le mot artésien ou tubulaire pour un puits formé à partir d'un conduit d'acier d'un diamètre de 6 pouces ( 15 cm ) et ayant une profondeur moyenne de 150 pieds ( 50 m ).  Ce puits est installé par un puisatier à l'aide d'une foreuse.  Ce type de puits doit être étanche sur ses 30 premiers pieds ( 10 M ) de profondeur, afin de protéger le puits des eaux de surface qui pourrait venir contaminer l'eau du puits par ruissellement ou par infiltrations.

Le puits artésien est alimenté par:

L'eau qui circule sous la terre au travers des failles dans le roc.

Par del'eau présente dans le sable ou le gravier protégé par une couche d'argile.

Par une nappe d'eau souterraine.

QU'EST-CE QU'UN PUITS ARTÉSIEN SCELLÉ ?

puits artésien scellé

Le puits artésien est dit de type '' scellé '' lorsqu'une collerette de bentonite est installée autour du conduit d'acier sur les 16,5 premiers pieds ou 5 mètres à partir du niveau du sol.  La collerette est constituée d'argile et d'un mélange de béton.   Ce type de puits est installé lorsque le socle rocheux se retrouvent à moins de 16,5 pieds ou 5 mètres de la surface du sol ou lorsque le puits se retrouve à une distance de moins de 100 pieds ou de 30 mètres des installations septiques non étanches, soit le champ d'épuration.  Depuis 2015, les travaux d'installation d'une collerette doivent être effectués sous la surveillance d'un technologue.

Et oui il est possible de faire sceller un puits existant par une entreprise spécialisée ou un puisatier lorsque ce dernier est situé trop près de notre champ d'épuration ou de celui d'un voisin.

QU'EST-CE QU'UN PUITS DE SURFACE ?

puits de surface

Le puits de surface est formé d'anneaux de béton ayant en général un diamètre d'environ 24 pouces ( 60 cm ) et une profondeur moyenne de 30 pieds ( 9 M ).  Comme son nom l'indique, l'alimentation en eau de ce type de puits, peut se faire à partir de la surface, puisque ce dernier n'est pas étanche dans ses premiers pieds.  Il va s'en dire que la faible profondeur du puits de surface, augmente les risques de contaminations de l'eau du puits.  De plus dépendant de la profondeur de la nappe phréatique qui est composée de l'eau qui s'écoule des terrains environnants, de la pluie, de la fonte de la neige ou encore des ruisseaux, il est aussi possible que la nappe phréatique puisse être contaminée.  La quantité d'eau disponible dans ce type d'installation est très variable selon les saisons et les périodes de sécheresse de l'été.  Ce type de puits peut être installé par une entreprise en excavation à l'aide d'une rétrochargeuse ou d'une pelle mécanique.

QU'EST-CE QU'UNE POINTE FILTRANTE ?

pointe filtrante

Il arrive à l'occasion que la maison soit alimentée en eau potable par une pointe filtrante.  Une pointe filtrante est composée d'un tube d'environ 3 pouces ( 8 cm ) perforé qui est enfoncé manuellement ou mécaniquement directement dans le sol.  La pointe filtrante capte l'eau présente dans le sol environnant.  L'eau provenant d'une pointe filtrante est habituellement non potable et est sujet à des variations de qualité et de quantité selon les saisons et les canicules.

QUELS SONT LES AVANTAGES D'UN PUITS ARTÉSIEN ?

Un apport en eau très stable comparativement à un puits de surface ou une pointe filtrante qui sont sujet aux variations de la disponibilité en eau, particulièrement durant les périodes chaudes de l'été.

Excellent rendement sur une base annuelle.

Et l'élément le plus important, un très faible risque de contamination par des bactéries que l'on retrouve dans les eaux de ruissellement en surface, puis que le puits artésien est scellé sur les 30 premiers pieds.

QUELLE EST LA DIFFÉRENCE ENTRE DE L'EAU SOUTERRAINE ET DE L'EAU DE SURFACE ?

L'eau souterraine est généralement de meilleure qualité que l'eau de surface, ayant été filtrée et purifiée naturellement, en voyageant dans le sol pendant des milliers d'années dans certains cas.  L'eau provenant d'un puits de surface peut demander un équipement de purification supplémentaire, tel qu'une lampe à lumière ultraviolette.

PEUT-ON SE FIER À LA QUALITÉ DE L'EAU D'UN LAC OU D'UNE SOURCE D'EAU ?

La réponse est non. 

On ne peut pas se fier à la qualité de l'eau d'un lac comme source d'eau potable.  Il existe une très grande différence entre la qualité de l'eau d'un lac pour la baignade et pour la consommation humaine.  De plus la qualité de l'eau d'un lac peut varier selon la période de l'année, comme lors de la fonte de la neige au printemps ou lors des fortes chaleurs de l'été.  Dans les régions où l'on retrouve des habitations autour d'un lac ou des activités humaines, l'on ne devrait pas boire l'eau ou se servir directement de l'eau d'un lac pour notre usage, tel que pour le café, lavé les légumes et se brosser les dents.  Il existe des procédés de filtration permettant la consommation de l'eau provenant d'un lac.

QU'EST CE QUE L'HYDROFRACTURATION ?

On entend parfois ce mot de la part d'un puisatier lors du perçage d'un puits artésien ou tubulaire qui présente un faible débit d'eau.  Il arrive souvent que les dépôts de sable, de pierres fines et de poussières obstruent les fissures dans le sol, empêchant l'eau d'atteindre le puits.  Dans ce cas, l'hydrofracturation consiste à injecter une très grande quantité d'eau sous pression directement dans la colonne du puits pour nettoyer ces dépôts et permettre à l'eau d'atteindre la colonne du puits.  Cette intervention nécessite un équipement spécialisé puisque l'eau est injectée sous des pressions pouvant atteindre 3000 lbs et un volume d'eau de 4,000 gallons à l'heure.  Dans certains cas, l'hydrofracturation permet de réduire la profondeur de forage du puits et de prolonger la durée de vie d'un puits existant.  Ce type de procédé est très dispendieux et assurez-vous que cela est bien nécessaire.

QUELS SONT LES RÈGLEMENTS RÉGISSANT L'INSTALLATION D'UN PUITS ?

Règlementation du ministère de l'environnement en vigueur depuis juin 2003.

Le puits ne peut être installé dans une zone inondable.

Doit être à 100 pieds ( 30 M ) d'un champ d'épuration.

Doit être à 50 pieds ( 15 M ) d'une fosse septique.

Des exceptions et des adaptations sont toujours possible selon les cas et le milieu environnant.  Nous vous recommandons de toujours consulté une entreprise spécialisée et votre municipalité pour la conformité des installations sanitaire et du puits.  Et il faut toujours se rappeler qu'il n'existe pas de droit acquis pour une installation sanitaire ou un puits, l'on doit toujours se conformer à la règlementation actuelle en vigueur lors de l'installation ou la réparation d'un système, d'ou l'importance de consulter des entreprises spécialisées dans le domaine.

QUELLE EST LA QUANTITÉ D'EAU NÉCESSAIRE POUR ALIMENTER UNE MAISON ?

Selon le ministère de l'environnement, aujourd'hui le MDDEP, la quantité d'eau nécessaire pour alimenter adéquatement une résidence est de 250 litres par personne et ce par jour ou bien 90 gallons/personne/jour. Donc pour une famille de 4 personnes, le puits devra fournir environ 360 gallons ou 1000 litres d'eau.  À titre d'exemple, une laveuse à vaisselle consomme environ une douzaine de gallons d'eau pour un cycle complet.

Si le débit ou la quantité d'eau fourni par votre puits est inférieur, il s'offre deux possibilités:

1. En augmentant la profondeur du puits cela augmentera normalement le débit, mais permettra aussi d'avoir une plus grande réserve d'eau contenu dans le puits.

2. Par le processus de l'hydrofracturation.

COMMENT PROTÉGER SON PUITS ?

Toujours maintenir un couvercle en bon état sur la tête du puits, pour éviter que des contaminants ou des  animaux tombent dans le puits.

La tête du puits doit excéder de 18 pouces ( 30 cm ) du niveau du sol environnant.  La tête d'un puits ne doit jamais se retrouver sous le niveau du sol.  Ce dernier pourrait être contaminé par de l'eau de ruissellement se retrouvant en surface.

Aménager le terrain autour du puits, pour éviter l'accumulation d'eau stagnante près du puits.

COMMENT DÉSINFECTER SON PUITS ?

Malgré le fait que l'eau provenant d'un puits ait une apparence claire et limpide et n'avoir aucune odeur ou saveur particulière, l'eau captée peut contenir des éléments pouvant avoir des effets indésirables sur la santé, par exemple des microorganismes pathogènes ( bactéries, virus ou protozoaires ) et des nitrates, nitrites.  Il existe des normes très précises au Québec, déterminant si l'eau est potable ou non.  Le fait de dire que je bois l'eau de mon puits depuis des années et que je n'ai jamais été malade, ne constitue pas et n'est pas une référence pour déterminée si l'eau est potable ou pas.  Avec le temps, notre corps développe une tolérance à la présence de certaines bactéries et selon diverses concentrations.  Mais des visiteurs, n'ayant pas cette disons adaptation ou tolérance peuvent avoir des symptômes et des nausées.

Lorsqu'un puits présente un problème lié à la qualité de son eau, soit non potable, il faut déterminer en premier le type de contamination.  Il est possible d'avoir une contamination à partir des matières fécales ou à partir du milieu environnant.  Par la suite, selon le type de contamination, il faut déterminer ou identifier la ou les sources de contaminations.  Il serait inutile de décontaminer un puits, si on a un problème avec un champ d'épuration situé tout près, et dont on n'a apporté aucune correction.  Nous vous recommandons de toujours consulter un puisatier ou un plombier pour tout type d'intervention dans un puits.  Il existe trop de folklore et de recette de '' Grand-Mère '' dans ce domaine, tel que l'addition d'eau javel dans votre puits !

QUELS SONT LES TYPES DE TEST D'EAU ?

Eau potable Bactéries:

Ce type de test permet de déterminer si l’eau du robinet est potable et conforme aux normes en vigueur actuelle pour être consommée par des humains.  Ce test vise à déterminer si l’eau que vous buvez est contaminée ou pas par des bactéries nocives pour la santé.  Et il ne faut pas se méprendre, même une eau claire et limpide peut être contaminée par des bactéries.  L’apparence de l’eau que l’on boit n’est pas un critère indiquant que votre eau potable ou pas.  C'est sans contredit le type de test le plus fréquent et celui exigé par les institutions financières.

Test d’eau physico-chimique de type ‘’ Esthétique ‘’

L’analyse physico-chimique permet une analyse de l’appréciation de l’impact visuel de l’eau que nous consommons.  Les paramètres analysés permettent de déterminer les causes déterminantes de la couleur, de l’odeur et du gout de l’eau.  Ainsi il vous sera possible de connaitre s’il sera nécessaire d’installer ou pas un système de traitement de l’eau.

Test d’eau physico-chimique de type ‘’ Santé ‘’

Ce type de test analyse la présence et la concentration des produits présents dans l’eau qui pourrait être néfaste à la santé humaine.  Les produits analysés sont en autre la présence d’arsenics, de baryums, de cadmiums, du cuivre, des fluorures, des nitrates, du plomb, des sulfates et de l’uranium.  Les résultats de cette analyse permettront de déterminer s’il sera nécessaire d’installer un système de traitement qui éliminera ces produits nocifs pour la santé humaine.

MON INSTITUTION FINANCIÈRE PEUT-ELLE EXIGER UN TEST D'EAU ?

La réponse est oui.  La grande majorité des institutions financières exigent un test sur la qualité de l'eau provenant de votre puits pour l'obtention du financement de votre propriété.  Advenant le cas, que le test d'eau ne soit pas conforme ou que l'eau ne soit pas potable, cette dernière pourrait exiger des corrections et vous aurez à démontrer que l'eau de votre puits est maintenant potable.