LA FOSSE SEPTIQUE ET LE CHAMPS D'ÉPURATION

Expliqués en 5 minutes !

QU'EST-CE QU'UN SYSTÈME D'ÉPURATION DES EAUX USÉES ?

Lorsque l’on habite dans une municipalité équipée avec des services d’égouts municipaux, on se préoccupe que très rarement de l’évacuation et du traitement des eaux usés de notre résidence.  Ce qui tout à fait différent pour les gens habitants dans les zones qui ne sont pas desservies par ces services.  En fait, on peut résumer la règlementation en disant que l’on ne peut pas rejeter les eaux usés provenant de nos maisons directement dans l’environnement, que se soit sous terre ou dans un cours d’eau.  Un système d’épuration des eaux usés de notre résidence permet de rejeter de manière sécuritaire les eaux provenant des activités normales dans une maison dans l'environnement, sans contaminer les eaux souterraines, les lacs, les rivières ou tout autre cours d'eau.

 

EN QUOI CONSISTE LES TERMES: EAUX GRISES ET EAUX BRUNES ?

EAUX BRUNES:

On donne ce nom aux eaux usées provenant d’une toilette.  Ce type d’eau contient de la matière fécale en suspension.  Ce sont ces eaux qui contiennent des bactéries qui peuvent être nocives pour nous et qui rendent l'eau impropre à la consommation humaine.

EAUX GRISES:

Ce sont les eaux d’évacuation provenant des lavabos, des bains, des renvois d’une laveuse à vaisselle ou à linge provenant de la maison.  Ces eaux ne contiennent pas de matière fécales et ne sont pas reliés aux eaux d’évacuation des toilettes.  Lorsque nous sommes en présence d’un système d’épuration des eaux grises, l’on doit retrouver deux système ou conduits d’évacuation des eaux usés dans la maison.  Un système pour les eaux brunes et un autre pour les eaux grises.  Ainsi on peut observer deux conduits d’évacuation séparés, normalement situé au sous-sol de la maison.  Donc deux systèmes de plomberie complètement séparés et il ne peut y avoir de croisement entre les deux.  Et les deux systèmes ont leur propre champs d'épuration respectif.

QU'EST-CE QU'UN SYSTÈME D'ÉPURATION DES EAUX USÉES ?

fosse septique

La fosse septique est le premier élément épurateur du système de traitement des eaux usées d’une maison. Le rôle de la fosse septique est de capter et de retenir les éléments solides et les graisses en suspension dans les eaux provenant des toilettes, lavabos, bains, etc... de la maison. 

De plus dans cette zone, il y a déjà un début de la décomposition des matières solides et des graisses par des microorganismes et des bactéries présents dans la fosse septique.

L’on retrouve normalement des fosses septiques fabriquées soit en béton, en fibre de verre ou en polyéthylène. 

Les fosses septiques en métal ne sont plus permises depuis 1980 et avaient une durée de vie d’environ 15 ans maximum.  Une fosse septique en acier devra être enlevée et remplacée par une nouvelle fosse septique.

La taille d’une fosse septique est déterminée par le nombre de chambres à coucher que l'on retrouve dans la maison et la quantité d’eau rejetée par les occupants d'une maison.

Une fosse septique d'un format de 750 gallons est valide pour une maison de 3 chambres à coucher et moins.  Tandis qu'une fosse septique de 850 gallons est valide pour une maison comptant 4 chambres à coucher.  Il n'y a pas que le format de la fosse septique qui compte dans un système sanitaire, mais le champs d'épuration et de polissage doit être proprotionnel au nombre de chambres à coucher que l'on retrouve dans la maison.  Comme courtier immobilier, nous demendons toujours la conformité des installations sanitaires lorsque le document est disponible et si ce n'est pas le cas, nous vérifions toujours auprès de la municipalité la documentation disponible.

QUEL EST LE RÔLE ET EN QUOI CONSISTE UN CHAMPS D'ÉPURATION ?

champs d'épuration classique

CHAMPS CLASSIQUE

Ce système est composé d’un dispositif souterrain de tranchées filtrantes et de conduits perforés.  Ainsi les eaux usés s’infiltrent graduellement dans le sol et subissent l’action des microorganismes et bactéries qui purifient cet eau avant qu’elle ne se disperse dans le sol et atteignent les eaux souterraines.  Ce type d’installation peut facilement couvrir une superficie de 40 à 50 mètres carrés ou de 400 à 500 pieds carrés selon le nombre de chambres et les caractéristiques du terrain.

.

puits absorbant

PUITS ABSORBANT

Le puits absorbant est constitué d’un trou creusé dans le sol, dont les parois sont maintenus par une structure construite sur place ou préfabriquée.  Les eaux usés provenant de la fosse septique s’infiltrent dans le sol directement par le fond du puits et par les ouvertures se trouvant sur le côté du puits, à mesure que l’eau monte dans le puits.  Ce type d’installation occupe une superficie beaucoup moindre qu’un champ d’épuration classique.  Ce type d’installation demande des caractéristiques très précises du type de sol et de l’environnement se trouvant autour du puits.

 

filtre à sable

FILTRE À SABLE HORS SOL

Ce type d’installation est utilisé lorsque la nature du sol et la capacité d’infiltration d’eau dans le sol ne permet pas l’installation d’un système classique.  C’est en quelque sorte un champs d’épuration classique installé hors terre caractérisé par un monticule.  Souvent ce type d’installation est accompagné d’une station de pompage des eaux usées provenant de la fosse septique vers le champs d’épuration.

Bionest

BIONEST

Le système Bionest est composée d’un réservoir et d’un champs de polissage.  Il est composé d’un média synthétique sur lequel se fixe les cultures microbienne qui vont ‘’ traiter’’ les eaux usés provenant de la fosse septique.  Une pompe à air située dans la maison, alimente en oxygène les bactéries de décomposition se retrouvant dans  la fosse du Bionest.  Une aération constante est nécessaire pour assurer un bon fonctionnement du système.  Le milieu intérieur n’a pas besoin d’être changer périodiquement, mais une visite annuelle est requise par une entreprise spécialisée dont le coût est d'environ 100,00 $.

 

roseau épurateur

ROSEAU ÉPURATEUR

Le roseau épurateur consiste en un marais artificiel, où l’écoulement des eaux usées se fait sous la surface, afin d’être fonctionnelle durant la période hivernale.  Le milieu filtrant est composé de plantes spécifiques qui servent de filtre et contribuent à l’aération naturelle du marais.  Le développement de colonies de bactéries et de microorganismes décomposent  la matière organique en suspension dans les eaux usées en produits secondaires qui sont sans danger pour l’environnement.

 

système uv

LUMIÈRE ULTRA-VIOLETTE

Un système UV est installé dans un milieu filtrant ou dans un autre compartiment indépendant lorsque les eaux de rejets du système sanitaire d'une maison ne peuvent pas s'infiltrer dans le sol, lorsque le sol est formé de roc ou que la nappe phréatique est située trop près de la surface du sol. 

La lumière ultra-violette détruit les bactéries, les virus et les parasites contenus dans les eaux des égouts de la maison.  Les eaux peuvent alors être rejetées dans un fossé ou dans le milieu environnant en toute sécurité pour l'environnement.

La lampe UV doit être remplacée toutes les années et le système nécessite un entretien tous les 6 mois par un technicien spécialisé et de plus l'eau rejetée doit être analysée tous les 6 mois.

Ecoflo

ECOFLO

Le système Écoflo récupère les eaux usées provenant de la fosse septique dans une fosse ressemblant à une grosse cloche avec ou sans fond composé de fibre de verre.  L’on retrouve à l’intérieur du système Écoflo, un bio-filtre ou un milieu filtrant composé de mousse de tourbe de sphaigne et/ou de fragments de coco et de fibres naturelles.  Le milieu sert de filtre et retient les matières solides en suspension et sert aussi de milieu de décomposition par les bactéries.  Par la suite les eaux usées s’infiltrent dans le sol par le fond de la fosse ou par un champs de polissage.    Il faut prévoir que le milieu filtrant doit être changé à tous les 7 à 10 ans environ pour un montant d’environ 1,500.00 $  De plus une visite annuelle est requise par une entreprise spécialisée à un coût d’environ 100$

 

enviro-septic

ENVIRO SEPTIC

Le système Enviro-Septic est composé de conduits perforés entourés d’une fine membrane où prolifère les bactéries essentielles au traitement.  Par la suite, l’eau passe ensuite au travers d’une couche de sable filtrant pour rejoindre le sol naturel.  Ce type d’installation ne nécessite aucune composante mécanique ou électromécanique, mais nécessite une visite annuelle par une entreprise spécialisée.

Le champ d’épuration suit la fosse septique dans la séquence de l’évacuation des eaux usées.  Il sert à traiter l’eau et à l’épurer pour permettre à cette eau de retourner de manière sécuritaire et sans causer de dommages à l’environnement.  Il existe plusieurs types de champs d’épuration.  Leur installation et le type de champs d’épurations sera déterminé par les caractéristiques de l’environnement où se retrouve la maison.  Seul une entreprise spécialisée dans l’installation des systèmes d’évacuation des eaux usées peut déterminer le ou les types d’installation possible.

QUEL EST LE RÔLE D'UN CHAMPS DE POLISSAGE ?

Le champ de polissage sert à compléter le traitement des eaux usés par l’infiltration des eaux usées dans le sol, suite à leur purification dans les systèmes de traitements décrit précédédament.  Ce n’est pas  dans tous les cas, qu’un champs de polissage est installé suite aux installations de traitements des eaux usées.  L’on pourrait dire que c’est un peu comme un champ  d’épuration classique légèrement modifié.

À QUELLE FRÉQUENCE JE DOIS FAIRE VIDANGER MA FOSSE SEPTIQUE ?

Pour être conforme au règlement sur l’évacuation et le traitement des eaux usées Q-2 R.8  ( ART.13 ) du Québec, vous êtes tenu de faire vidanger votre fosse septique à tous les deux ans. Certaines municipalités, comme dans le cas de maisons secondaires ou de chalets, la fosse peut être vidée à tous les 4 ans. 

Nous vous recommandons de toujours vérifier la règlementation à ce sujet de votre municipalité.

EST-IL NORMAL QUE LA COMPAGNIE QUI EST VENUE VIDANGER MA FOSSE SEPTIQUE, RETOURNE LES EAUX USÉES DANS LA FOSSE ?

La réponse est oui, il est tout à fait normal et même souhaitable que les eaux usées soit retournées dans la fosse septique. Cette dernière contient un grand nombre de microorganismes qui ont pour rôle de décomposer la matière organique en suspension dans l’eau. Et de plus, cela évite à l’entreprise des coûts de transport important pour l’évacuation d’une grande quantité de liquide. Ce que l’on veut en fait, c’est de retirer de la fosse septique, la partie solide se retrouvant au fond de la fosse et non pas le liquide. 

QUELS SONT LES PRODUITS QUE JE NE DOIS PAS ÉVACUER VERS MA FOSSE

SEPTIQUE ?

En fait tous les produits qui pourraient tuer ou diminuer la population des microorganismes qui décomposent la matière organique qui se retrouvent dans la fosse septique.  On doit éviter les produits tels que l’eau de Javel, l'essence, les solvants à peinture, la peinture, les insecticides, les mégots de cigarette, les couches, les serviettes sanitaires, etc. 

L’utilisation d’un broyeur à déchets n’est pas recommandé, parce qu’il peut entrainer une surcharge importante de la matière en décomposition dans la fosse septique en augmentant la quantité de boue.  Ainsi l'on devra augmenter la fréquence du nettoyage de la fosse septique par une entreprise spécialisée. 

Il existe des produits disponibles sur le marché qui favorisent la présence de bactéries dans la fosse septique. La documentation disponible sur ces différents produits commerciaux et de leur efficacité n'est pas très claire et il est de mise d'être prudent dans leur utilisation.

QU'EST-CE QE LA CONFORMITÉ D'UNE INSTALLATION SANITAIRE ?

La conformité de l'installation sanitaire est un document émis par une municipalité ou une entreprise spécialisée indiquant le type d'installation d'évacuation des eaux usées de votre propriété. En général ce document indique le type de fosse septique, la grosseur de la fosse septique en relation avec le nombre de chambres à coucher de la propriété, le type de champs d'épuration et de ses éléments, la localisation du système sanitaire ainsi que la date d'installation. 

Si l'installation est relativement récente, il peut y avoir un graphique ou un plan localisant les composantes du système sanitaire.  Mais il peut arriver que la municipalité ne puisse fournir que très peu d'informations sur ledit système, particulièrement sur des installations datant de plus de 25 ans. 

Pour une installation sanitaire ayant moins de 20 ans, il était obligatoire que le propriétaire fasse faire une étude de sol et une surveillance des travaux d'installation par une entreprise spécialisée ou un spécialiste, tel un technologue ou un ingénieur.  L'absence de ce document pourrait indiquer que l'installation n'est pas conforme aux normes et pourrait nécessiter des travaux de corrections importants. En général, ce document est émis à la demande du propriétaire de la résidence visée. En tant que courtier immobilier, je demande toujours à consulter les documents de conformité des installations sanitaires d'une propriété.

QUELLES SONT LES NORMES D'INSTALLATION D'UN SYSTÈME SANITAIRE ?

LInstallation d'un système sanitaire est règlementer par un très grand nombre de normes qui sont des règlements provinciaux et dont toutes les municipalités doivent se conformer.  Retenons les points importants suivant:

# Terrain avec un service d'aqueduc: La résidence est alimentés par l'eau provenant d'un service municipal, dans ce cas, le terrain doit avoir une surface minimale de 3,000 mètres carrés ou 30,000 pieds carrés pour permettre l'installation du système sanitaire.

# Terrain sans services:  L'alimentation en eau se fait par l'entremise d'un puits.  Dans ce cas la surface minimale du terrain devra être de 4,000 mètres carrés ou 40,000 pieds carrés.

Si le terrain ne répond pas à ces normes minimales, la municipalité pourrait refuser la construction d'une résidence.  De plus, l'installation ou le remplacement d'un système sanitaire sur de petits terrains peuvent entrainer des coûts très importants pouvant atteindre jusqu'à 45,000 $ dans certains cas.  Il est donc primordiale de bien vérifier la conformité de l'nstallation sanitaire ou des documents disponible et de faire appel à des entreprises spécialisées ou des experts pour une vérification ou une nouvelle installation.

EST-IL POSSIBLE D'AVOIR UN DROIT ACQUIS SUR UNE INSTALLATION SANITAIRE DÉCLARÉE NON SÉCURITAIRE OU QUI SERAIT À CHANGER ?

NON, il n’existe pas de droit acquis lorsqu'une installation sanitaire n’est pas sécuritaire pour la santé publique ou pour la qualité de l’environnement. 

La durée de vie d'une installation sanitaire est d'environ 25 à 30 ans, il faut donc toujours porter une grande attention à une installation sanitaire de plus de 25 ans. Il faut aussi pourter une attention particulière à un installation sanitaire située sur de petits terrains qui ont moins de 3,000 mètres carrés ou 30,000 pieds carrés de superficies, sur un terrain situé en bordure d'un cours d'eau ou d'un lac ou un terrain situé en zone urbaine ayant de faible dimension de surface.  Des systèmes sanitaires installé sur des terrains dit '' Problématique '' peuvent couter jusqu'à 45,000 $ dans certains cas.

Lors de la modification ou du remplacement d'une ou des composantes du système sanitaire, les nouvelles structures de l'élément épurateur devront répondre aux normes environnementales d'aujourd'hui. Toujours consuter un expert ou un entreprise spécialisée dans le doute ou lorsque les documents ne sont pas disponible.  Je vous invite à visionner des cas réels que nous rencontrons malheureusement que trop souvent !

Fosse septique, une nouvelle règlementation casse-tête !

Jeter de l'argent par les toilettes !